[Post-partum] Le Yoga post-natal pour le bien-être physique et mental

[Post-partum] Le Yoga post-natal pour le bien-être physique et mental

Publié le 26/10/2021

Vous avez entendu parler du yoga post-partum et vous désirez en savoir plus ? L’accouchement est une expérience marquante pour le corps d’une femme. Il est donc important de reprendre doucement une activité physique, sans se brusquer. Plus qu’une pratique sportive, le yoga post-natal a plusieurs objectifs, dont le bien-être physique et mental. Il représente ainsi un excellent moyen de se retrouver et de prendre du temps pour soi.

Dans cet article, nous vous aidons à comprendre comment le yoga peut vous aider à vous sentir mieux après l’accouchement : bien-être physique, limite du stress, lien social, etc.

Qu’est-ce que le yoga post-natal ?

Il s’agit d’un yoga doux, dédié aux femmes qui viennent de donner naissance, qu’il s’agisse de leur premier accouchement ou non. Les séances de yoga post-natal peuvent débuter très tôt après l’accouchement et se poursuivre ensuite. Les exercices sont adaptés selon les attentes des mamans et s’inscrivent dans la démarche de rééducation abdo-périnale. Les séances de rééducation avec la sage-femme et le yoga post-natal sont complémentaires, même en cas de césarienne.

Les exercices de yoga post-natal sont basés sur la respiration et la posture du corps.

La majorité des mouvements se font au début en position couchée et assise, afin de limiter les effets de l’apesanteur sur le plancher pelvien, les gestes brusques, d’assurer le renforcement de la sangle abdo-périnale, de retrouver du confort aux niveau de la ceinture scapulaire, de la nuque et du dos. Une fois que les techniques de respiration et de remontée des organes sont intégrées et bien mises en place, vous pourrez davantage apprécier les autres postures de yoga, exercices de purification et de renforcement musculaire sur l’ensemble du corps.

Dans la plupart des cas, les mamans assistent au cours de yoga avec leur bébé pour un moment de bien-être et de complicité.

Les objectifs principaux du yoga post-natal sont les suivants :

- Drainer les toxines et éliminer les tensions dues à l’accouchement,

- Retrouver un équilibre postural en ouvrant la cage thoracique et en maintenant le buste avec un bon alignement,

- S’étirer, limiter les douleurs dorsales, ligamentaires ou encore dans la nuque,

- Protéger et renforcer les muscles malmenés pendant la grossesse,

- Prendre du temps pour se retrouver soi-même et se détendre,

- Vivre des moments pour soi, sans se séparer de bébé,

- Préparer le corps à une éventuelle reprise du sport dans les mois qui suivront.

 

Comment le yoga post-natal permet de limiter le stress et l’éventuelle déprime post-partum ?

 

Si l’accouchement est un moment fort dans la vie d’une femme, la naissance d’un bébé peut aussi avoir des répercussions sur le bien-être psychique de la maman.

À la naissance d’un enfant, la majorité des personnes se préoccupent beaucoup du nourrisson et très peu de la maman. Celle-ci peut rapidement se sentir seule, et s’oublier elle-même pour se consacrer entièrement au bien-être de son bébé. Le stress et les angoisses aussi sont bien souvent présents dans les premières semaines qui suivent un accouchement. En effet, en plus de se préoccuper de la santé de leur enfant, les jeunes mamans subissent une certaine pression sociale : arriveront-elles à retrouver leur corps d’avant grossesse ? En bref, il n’est pas toujours évident de gérer l’ensemble de ces bouleversements. Ainsi, de nombreuses raisons peuvent mener les femmes vers une déprime post-partum. Heureusement, il existe diverses façons de se sentir mieux et le yoga en fait partie.

Le yoga post-natal répond aux problématiques post-partums de plusieurs manières. Premièrement, le yoga permet de sortir de chez soi et de rencontrer d’autres personnes, qu’il s’agisse du professeur de yoga ou des autres mamans. Les séances permettent ainsi d’échanger et de visualiser que la plupart des jeunes mamans vivent une situation similaire. Vous n’êtes pas seule. Ceci permet ainsi de lutter contre le sentiment de solitude et d’apaiser vos questionnements et vos angoisses.

Le yoga est également bénéfique après l’accouchement parce qu’il permet de se recentrer sur soi, de se vider l’esprit, de prendre à nouveau conscience de son corps et d’établir de nouveaux encrages. Souvent, tout va à cent à l’heure après un accouchement. Tout s’enchaîne et il est difficile de sortir de ce quotidien. Opter pour des séances de yoga post-natal vous permettra de vous imposer un temps de repos, précieux pour votre bien-être. Pour rappel, le corps et le mental sont étroitement liés. Par conséquent, les séances de yoga post-partum ne pourront qu’être bénéfiques pour se remettre en forme et se sentir mieux sur le long terme.

Pour conclure, le yoga ne peut qu’être bénéfique pour les mamans qui viennent d’accoucher. Certes, il est important de prendre soin de bébé dès sa naissance, mais il ne faut pas négliger ses propres besoins. Ainsi, cette pratique sportive douce permet à la fois de reprendre une activité physique et de prendre du temps pour soi afin de préserver un esprit positif.

Si vous n’avez pas encore accouché et que le yoga post-natal vous intéresse, nous vous conseillons de vous rapprocher de votre professeur le plus tôt possible. Ainsi, vous serez assurée de pouvoir commencer le yoga rapidement après votre accouchement et de bénéficier de l’ensemble des bienfaits du yoga. Si vous avez déjà accouché, ce n’est pas trop tard !

Contactez-moi pour plus d’informations.

Toutes les actualités