yoga annecy

L’esprit Viniyoga pourrait se résumer en une formule célèbre de Krishnamacharya “Ce n’est pas la personne qui doit s’adapter au yoga, mais le yoga qui doit être ajusté à chaque personne.”

Le terme Viniyoga appartient au yoga classique, il est issu de la lignée traditionnelle du sampradaya, reconnue comme étant la voie du Viniyoga. On le retrouve au 6e aphorisme du 3e chapitre des Yoga-Sûtras de Patanjali : « Tasya Bhumishu Viniyoga» ("application" = Viniyoga ; "de cela" = Tasya  ; "en fonction des niveaux" = Bhumishu). Dans les premiers aphorismes de ce livre, Patanjali introduit les notions de concentration (Dhârana), de méditation (Dhyâna), d’intégration (Samâdhi)  et de démarche les reliant (Samyama). 

Claude Maréchal nous dit : « C’est vers les années 1980, que le professeur T. Krishnamacharya précise la notion de Viniyoga en la reliant directement à la pratique des Asanas et du Prânâyâma. Il voulait, à ce moment de l’histoire de cet enseignement, insister avec force sur l’importance d’une juste application des techniques psychosomatiques du yoga à chacun, en tenant compte d’un certain nombre de considérations individuelles de première importance. 

« Samyama consiste à choisir un objet de méditation, à fixer intensément son attention sur celui-ci et à s’exercer avec régularité. Un esprit de recherche et de lâcher-prise caractérise la démarche.  L’exercice du Samyama produit une grande clarté en relation à l’objet choisi. Le temps aidant, l’objet de méditation est de mieux en mieux intégré. 

C’est à la suite de cet enseignement que vient l’aphorisme sur le Viniyoga, qui précise que le choix de l’objet de méditation doit se faire avec un grand soin. Le mot « cela » (Tasya) indique ici la démarche. Au moment de choisir une direction pour la pratique, il importe de réfléchir et de tenir compte des “niveaux”, c’est-à-dire d’un certain nombre de paramètres. C’est ce que signifie Bhumishu.

Cette idée de prendre en considération, avec beaucoup de soin, toute une série d’éléments avant de donner un enseignement est donc essentielle pour la transmission du yoga en Occident. Le Viniyoga donne une direction pour que la discipline porte tous ses fruits, il est indispensable de choisir les techniques appropriées, ce qui implique une attention sans cesse renouvelée. »

 

Quelques clés des grands principes de la pédagogie Viniyoga et de la philosophie de cette pratique  : 

Le Bhavana : C’est le projet ou point de vue selon lequel on décide d’introduire la séance de yoga. Par exemple la notion d’ancrage au sol et de stabilité (Sthira-Sukham-Asanam), d’ajustement du couple effort-relâchement (Pryatna-Shaitiliya), de non-violence (Ahimsa), ou encore d’ouverture, de légèreté, etc.

L’équilibre de la séance : la 1re partie permet de préparer le corps et le mental dans une progression graduelle (Krama) et avec détachement (Vairâgyâ) ; la 2ème partie, cœur de séance, est souvent plus exigeante et tend vers l'approfondissement de cet état d’unité si elle est conduite dans une alchimie entre stabilité et bien-être (Sthira-Sukha). La 3ème partie, phase descendante, conduit l'élève vers l’équilibre et les compensations de tensions éventuelles, sans pour autant effacer les effets recherchés. 

La respiration consciente est le trait d’union entre le corps et le mental. Plusieurs techniques de respirations peuvent être proposées selon l’effet recherché : un souffle contrôlé «  Ujjayi  », des expirations longues et fines, des rétentions de souffle, etc, le projet étant d’inviter le système nerveux en passant par le corps à se relâcher et par conséquent à calmer le mental

La pratique et  le détachement intérieur (Abhyâsa et Vairâgyâ) : la pratique introduite dans la vie quotidienne sous différentes formes favorise l’orientation de l’esprit et son apaisement. Cet état permet de reconnaître ce qui produit l’agitation, la confusion et qui nous limite. Pour y mettre fin et s'en détacher.  Pratique et détachement sont enseignés par étapes. 

L’adaptation de la pratique à l’élève : qu’il soit accueilli en cours personnalisés ou en cours collectif, ceci nécessite une observation minutieuse de l’élève par son professeur et un apprentissage pour développer une écoute attentive envers soi-même afin de doser le juste effort et permettre les adaptations nécessaires pour vivre au mieux l’expérience de l’unité. 

formation yoga Annecy Yoga Annecy
formation Claude Maréchal Annecy
Formation yoga Annecy Formation yoga Annecy